la Foule s'exprime

L’atelier des scribouilleurs : partage de septembre



Crédit : Renaud CAMUS via Flickr

Crédit : Renaud CAMUS via Flickr


Très chers tous,

C’est avec une solennité de mise que nous venons partager avec vous le discours du Président du pays des droits de l’Homme.

Ce mois-ci, nos scribouilleurs ont enfilé le costume et les galons, ils se sont vautrés dans le pouvoir et nous ont fait montre d’argumentaires poignants, farfelus, drôles, inquiétants… pour plaider une grande, noble et indispensable cause : l’abolition des chaussettes dans les sandalettes !!!

Nous vous souhaitons une bonne récré à la lecture de ces textes (et peut-être quelques réflexions analogiques en ces temps de prêts-à-penser uniformes, qui sait ?).

Partage du mois : Luo Gu plaide « la chute des chaussettes ».

Va-nu-pieds ou adeptes des après-ski : allez en paix !

RAPPEL : tous les textes sont partagés en liens en fin d’article, régalez-vous.


Râle et sandales, la chute des chaussettes.

En ces temps peureux et au lendemain d’une canicule sans histoire, je me dois, moi, chef des Contrées des Droits de l’Homme Modèle, de prendre les mesures qui garantiront la sécurité de tous les citoyens.

Cet été comme jamais, des dizaines de cousins germains ont traîné leur guêtres jusqu’à nos côtes. Sandales à l’air, chaussettes au mollet, la provocation a assez duré. Nous ne pouvons pas tolérer, dans l’espace public de notre terre patriote au bon goût de griotte, les provocations incessantes du mal radical qui ronge nos quenottes.

La horde touristique qui envahi nos plages et à laquelle nous assistons impuissants, nous rappelle les heures sombres de notre histoire. Notre devoir est de résister, comme nous l’avons tous, toujours fait. La beaufitude extrémiste essaie de nous imposer son mode vestimentaire. Nous lui couperons l’herbe sous le pied. Nous interdirons la sandale-chaussette dans les musées, plages et autres offices de tourisme côtiers. Touristes, libérez vos chevilles de leurs chaines en coton et vivez les orteils à l’air !

Les années 90 sont derrière nous et il est absurde, à l’ère des UVs, de craindre les coups de soleil sur les pieds. Aussi nous sommes en droit de nous poser la question : mais que cachent ces chaussettes ? Alors que s’achève la fashion week, nous ne pouvons prendre le risque de laisser flâner de potentiels tatouages tribaux et autres menaces dangereusement dissimulées.

Car si aujourd’hui, nous laissons pousser la mauvaise graine dans nos bottines, chaque chaussette perdue nous éloignera du chemin de notre identité. Et nous

ne sommes pas à l’abri alors, que dès demain, nos enfants soient obligés de boire des chopes de blonde à la cantine. Je n’ai pas peur de mettre les pieds dans le plat et de libérer le droit d’interdire. Marchons au pas des entorses libres !

En 2016, année mondiale du réchauffement climatique, la chaussette doit se vivre sous-air-con-di-tion-né, chez soi. Et je fais un appel du pied aux souliers modérés, pour qu’ils se fassent entendre en silence, qu’ils défendent publiquement nos valeurs sans hausser le ton et qu’ils délaissent discrètement leurs chaussettes aux yeux de tous. Veuillez chuchoter quand vous parlez.

Le combo bas-escarpin n’a rien a voir et nous avons toujours porté des ballerines en collants, c’est la culture made in chez nous. Mais en situation de crise faut-il le rappeler, chaussons LOCAL. Face à la concurrence étrangère, le cours du menhir est en chute libre, pourquoi alors refuser de porter nos braies gauloises ? Et j’irai plus loin pour protéger nos enfants, en disant NON aux cHispters de Belin ! NON aux compagnies aériennes suicidaires et NON, nous ne chinerons pas dans les fripes de l’ex-RDA. NON au bruit de l’électro minimale et NON à l’odeur des Currywurst.

Pour en revenir au pied, symbole de la liberté — Marianne n’allait-elle pas nu-pied ? En interdisant chaussettes, socquettes et autres mi-bas de laine dans les sandalettes, nous nous positionnons contre l’asservissement du tourisme de masse et demeurons un modèle des libertés universelles.

Alors, citoyens du bon goût, baissez vos chaussettes et écoutez approcher le son des talonnettes.

Luo GU.

Lien vers le blog de Luo Gu : https://medium.com/@Luogu


 

« Grâce à cette loi, les chômeurs trouveront un emploi, les sans-abris, un logement et Marianne un tire lait… » Nea – 01_Nea

 

« D’autres encore, cautionnent la malbouffe, la guerre, les attentats, la peine de mort, le port d’arme, l’injustice […] » – Corentin – 02_Corentin

 

« Mes chers concitoyens, mes chers amis, vous madame endormie au fond et même vous, le porteur de chaussettes en sandalettes venu écouter mon discours pour mieux le dénigrer par la suite : il n’est pas trop tard. » – Bezuth – 03_Bezuth

Lien vers le blog de Bezuth :

http://lebazardebezuth.e-monsite.com/blog/commentaires/halte.html

 

« […] j’ai remarqué dernièrement qu’il y avait plein de personnes qui portent des chaussettes avec des sandales et ces gens qui veulent tuer mon frère, nous surveillent. » – Guénolé – 04_Guénolé

 

« J’adresse aux Pieds vêtus ensandalés, oui à tous les sandalistes,  un message de confiance. Un message qui souligne combien le pays des droits de l’Homme est une terre de liberté qui respecte les croyances de chacun et qui considère que le fait qu’ils soient  la deuxième mode est une chance pour ce pays » – Inco Gnito – 06_Inco Gnito

 

Commentaires

commentaires




sep