la Foule s'exprime

Muslim Show : derrière les dessins, les idées



HEADER_facebook_02

 

Dessinateur de talent, anticonformiste dans son genre, un imaginaire hors pair, affuté et capable dé-construire avec humour les clichés et les paradoxes qui traversent notre quotidien, toujours le crayon à la main, Norédine Allam est un peu plus qu’un artiste dans la vague. Il a, au fil des années et avec son équipe, créé son propre style, au risque de ne plus faire partie du sérail de la bande dessinée française. Leurs dessins battent des records d’audience, d’Europe jusqu’en Asie, sans pour autant être relevés par une presse française qui peine à sortir des schémas artistiques convenus. Toujours entre deux projets, il a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

 

Comment est-ce que vous êtes devenu dessinateur et créateur de bandes dessinées?

En 2000, j’ai lancé un petit studio nommé « 2HB », une association spécialisée dans la colorisation de bandes dessinées. Même si nos bureaux étaient dans une petite cave d’un HLM (sic), on a très vite remporté de jolis contrats (notamment la re-colorisation complète des albums d’Astérix). Ensuite, j’ai diversifié mes services et j’ai commencé à réaliser également des bandes dessinées complètes pour des éditeurs tels que M6 Editions ou Dargaud. En 2009, j’ai créé les éditions du BDouin, avec pour objectif de réaliser des BDs pour le public musulman.

 

Qu’est-ce qu’il faut pour faire une super bande dessinée? Priorité à l’histoire ou aux dessins?

La base d’une bande dessinée, c’est l’idée de départ. Il faut avant tout trouver une idée, un concept. On peut la trouver en lisant, en regardant des vidéos ou tout simplement en méditant sur son comportement et celui de son entourage.

Ensuite, une fois l’idée trouvée, je cherche une « métaphore » pour l’expliquer … la vulgariser. Dans cette étape de la création, avoir des notions sur la signification des « symboles » est très important, cela permet de passer de l’idée à l’image. Une planche de BD, c’est un peu comme un rêve ou une pièce de théâtre : chaque élément, chaque objet, chaque personnage a une signification précise et une raison d’exister.

En fin de compte, la bande dessinée est avant tout un outil: un moyen de communication au service d’un message.

 

Pourquoi avoir choisi Muslim Show comme projet central de vos créations? Qu’est ce que vous cherchez à accomplir avec cette série?

Au départ, l’idée était simplement de répondre à un « vide » dans la production littéraire française. Puis, petit à petit, l’idée est venue de « vulgariser » des concepts islamiques ; les rendre abordable à tous (et surtout à ceux qui n’ont plus le temps de lire), musulmans ou non. Enfin, j’aime à penser que le Muslim Show participe un peu à « décomplexer » le musulman qui vit en Occident.

 

CADEAU

 

Vos bandes dessinées sont saluées par la critique et ont maintenant un public dans le monde entier. Comment expliquez-vous le manque de retombées en France par rapport au reste du monde?

Peut-être que nous sommes, justement, un peu trop « décomplexés » au goût de certains médias, politiques ou prescripteurs culturels. Clairement, nous avons une vision très critique envers ce que certains appellent le « progrès » et la « modernisme », tels qu’établis dans la norme consumériste d’aujourd’hui. Forcément, cela n’est pas pour plaire à tout le monde et se ressent dans l’accueil de notre travail en France, non pas auprès du public, toujours présent, mais d’une forme d’establishment.

 

Et maintenant, quels sont vos projets pour les mois et années qui viennent?

Nous travaillons sur un nouveau projet : NASSfit, une plateforme multimédia qui devrait faire son apparition très prochainement. Sinon, nous continuons notre travail sur Muslim Show, plus précisément sur le développement d’une série d’animation … mais là, c’est franchement plus compliqué :-). Nous lançons également un projet d’agenda Muslim Show, auquel tout le monde peut participer par le biais du crowdfunding sur EASI Up.

 

Un message pour les lecteurs de FoulExpress?

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes sur FoulExpress … et si vous êtes sur FoulExpress, c’est que vous êtes déjà à la bonne adresse!

 

Vous pouvez retrouver Norédine Allam et son équipe sur leur page Facebook. Pensez également à soutenir son projet d’agenda Muslim Show, en vous rendant sur la plateforme Easi Up ou en cliquant sur l’image ci-dessous. 

AGENDA_com_01

Commentaires

commentaires




sep